Mise en oeuvre du livre numérique.

La Peep Alsace souhaite accompagner le projet de la Région GE dans la mise du livre numérique. Elle demande à la Région et aux instances de ne pas précipiter la mise en place de ce changement et de le mener avec toutes les composantes de la communauté éducative.

Elle demande que la Région Grand Est prévoit un changement progressif, tout d’abord pour les classes de seconde, puis fasse une évaluation avant de l’étendre aux autres niveaux du lycée. Ainsi les élèves préparant l’examen de fin d’année, ne seraient pas concernés de façon brutale..

La Peep demande des tutoriels pour que les élèves soient éduqués au livre numérique : c’est un outil différent du livre papier qui demande une adaptation.

Elle demande que la Région ait une position claire sur l’obligation ou non d’apporter un ordinateur ou une tablette ( compatible ) en classe. Si les élèves devaient être contraints de le faire, il serait indispensable de ne pas demander aux familles une dépense supplémentaire. Certains foyers ne disposent que d’un seul ordinateur !

Le livre numérique requiert aussi l’utilisation d’un ordinateur avec certaines capacités ( windows 10 ) : Les familles ayant des ordinateurs incompatibles, vont aussi être contraintes de changer leur matériel…

QUI FINANCERA ? COMMENT METTRE EN PLACE UNE ASSURANCE CONTRE LE VOL ET LA CASSE ? QUID DE L’OBSOLESCENCE PROGRAMMEE ? EST –CE VRAIMENT UNE SOLUTION ECOLOGIQUE ?

Comment adapter le livre numérique aux enfants présentant des troubles cognitifs et un handicap ? Qui va former les AVS ? Est-ce qu’un élève ait capable de lire aussi rapidement un livre numérique qu’un livre papier ?

Certains parents sont très réticents à l’installation du réseau haut débit dans les lycées. Connait-on l’impact des ondes sur les élèves ?

Dans certaines familles, le livre scolaire est le seul livre à la maison : sans livre, une véritable fracture culturelle va s’installer entre ceux ayant déjà des livres et ceux qui n’en n’auront plus.

Enfin, le passage au libre numérique a été annoncé aux parents en décembre 2016. Les parents n’ont pas été préparés et se sont trouvés devant le fait accompli. Les associations de parents d’élèves organisatrices des bourses aux livres ( de façon bénévole) doivent actuellement trouver pour certaines d’entre elles des solutions pour gérer un stock de livres sans repreneur pour la prochaine rentrée 2017/2018. La Peep Alsace demande que la Région aide les associations de parents à trouver une solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s