Déclaration liminaire au CDEN du 17 avril 2020

Madame le Directeur Académique,

Nous sommes actuellement en situation exceptionnelle qui touche tous les français, jeunes et vieux.

Toute la population a été mise à contribution et les parents se sont vus devoir assurer l’instruction scolaire de leurs enfants ; la PEEP remercie le professionalisme des enseignants qui ont fait preuve pour la grande majorité, d’empathie, de bienveillance et de sérieux quant au suivi de leurs élèves, en accordant beaucoup de temps et d’énergie pour entrer en contact avec toutes les familles et suivre individuellement chacun de leurs élèves par un travail spécifique, en utilisant tous les moyens à leur disposition avec beaucoup d’imagination quelquefois !

Notre Président de la République a proposé la fin du confinement et une reprise de la scolarisation pour le 11 mai. La PEEP s’inquiète :

Comment va se décider le choix des écoles ou des collèges qui ouvriront en premier, sur quel(s) critère(s), avec quelles conditions de sécurités sanitaires ? La PEEP demande un dépistage sérologique systématique des élèves qui se présenteront en classe et que cette reprise de la scolarisation se fasse sur la base du volontariat des parents qui doivent confier leurs enfants aux enseignants avec serénité et confiance !

D’autre part, si les élèves reviennent dans les meilleures conditions possibles, seuls les enfants dépistés négatifs seront acceptés, aussi quid des élèves positifs au coronavirus ou non immunisés ? Comment pourra se faire la continuité pédagogique puisque les enseignants seront en classe et assureront leur enseignement en présentiel ?

Les parents sont très inquiets pour la rentrée prochaine, avec tout ce que cela va comporter de différences de niveaux scolaires dans la même classe, comment les enseignants vont-ils pouvoir gérer cette particularité inédite, sans parler des enfants qui n’auront eu aucun contact avec un quelconque enseignement durant toute la durée du confinement ?

La PEEP espère que l’Education Nationale est déjà en train de travailler sur des réponses à ces questions, afin de mettre rapidement en place des moyens et des dispositifs sérieux en direction des élèves les plus fragiles. Nous faisons confiance à la conscience professionnelle de tous les enseignants, mais nous resterons vigilants et n’hésiterons pas à vous faire part de nos inquiétudes !

Pour la Fédération de parents d’élèves PEEP

Nathalie HALTER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s